Saints Row IV

Saints Row IV

Humour et super-pouvoirs, le combo gagnant

Saints Row IV débarque enfin sur PC et le jeu n’a pas perdu en folie et en ironie! Ce quatrième opus est clairement conçu pour les fans de la série: armes absurdes, destruction massive et comme nouveauté, des super-pouvoirs! Nous aurions aimé voir davantage de changements mais malgré tout, le jeu reste un excellent divertissement, dans la lignée de ses prédécesseurs. Lire la description complète

Les plus

  • Farfelu et ironique
  • Super pouvoirs
  • Longue durée de vie si vous jouez le jeu à fond

Les moins

  • Peu de nouveautés réelles
  • Graphismes un peu limites
  • Confusion des contrôles

Bon
7

Saints Row IV débarque enfin sur PC et le jeu n’a pas perdu en folie et en ironie! Ce quatrième opus est clairement conçu pour les fans de la série: armes absurdes, destruction massive et comme nouveauté, des super-pouvoirs! Nous aurions aimé voir davantage de changements mais malgré tout, le jeu reste un excellent divertissement, dans la lignée de ses prédécesseurs.

"Bienvenue dans la Matrice"

Saints Row IV commence quelques années après la fin de Saints Row III. La première mission voit se dérouler l'élection (un peu forcée, mais toutefois bienvenue) du chef des Saints comme Président des États-Unis. Saints Row oblige, absurdité et second degré sont bien sûr de mise. Peu après les élections, les extraterrestres Zin attaquent la Terre et vont quelque peu changer les règles du jeu…

Les Zin transforment les humains en esclaves qui "vivent" dans un univers irréel fabriqué à partir d’un programme informatique… Ça vous dit quelque chose? Mais oui: les créateurs de Saints Row IV n'ont pas hésité à parodier l'univers de Matrix. Ce n’est toutefois pas un problème majeur; le jeu ressemble davantage à une vaste plaisanterie qu'à une réelle aventure vidéo-ludique. Saints Row IV n’est pas un jeu sérieux, il ne faut donc pas y jouer sérieusement.

Saints Row IV a plagié toutes les idées de Matrix et a réussi à créer un jeu orienté sandbox sans foi ni loi. Pouvoirs spéciaux, armes absurdes pour faire danser les gens, missions stupides aux allures de jeux télé: tout est bon pour amuser la galerie. Dans ce nouveau "jeu", vous pouvez faire ce que vous voulez: Saints Row IV s’efforce de vous surprendre à chaque seconde. Inutile de dire qu’on ne s’ennuie jamais!

Forcément, une telle diversité peut être épuisante à la longue: de nombreuses missions, plusieurs défis qui surviennent en même temps, des armes à débloquer, de l'argent à gagner… Le jeu recèle de bonus, il y en a partout et chaque item ou succès se débloque d'une manière spécifique. Tel objectif nécessite de l’argent, tel autre de remplir des missions secondaires, tel autre de retrouver des objets éparpillés dans la ville… On a l’impression qu’il y a trop à faire pour un seul jeu!

La nouveauté majeure de Saints Row IV, ce sont les super-pouvoirs inspirés des super-héros. Votre personnage (créé à partir de l'un des meilleurs éditeurs de personnages jamais conçus) peut acquérir de nouveaux pouvoirs, comme la télékinésie, la vitesse supersonique, le super saut, la force surhumaine… Grâce à l’expérience que vous gagnez en remplissant des missions, vous pouvez les débloquer un à un et une fois que vous les possédez tous, votre personnage devient pratiquement invincible.

Pour peu que vous amélioriez un peu ces pouvoirs, vous gagnez vraiment en puissance et le monde de Saints Row IV a su s’adapter en conséquence. Par exemple, le jeu est assez difficile au début (du moins pour un sandbox classique). Vaincre la police et les extraterrestres n'est pas de tout repos, même lorsque vous disposez de super-pouvoirs.

Mis à part ces petites déconvenues dans la structure du jeu, Saints Row IV est un jeu on ne peut plus amusant. Le titre s'adresse clairement aux fans de la série et risque de combler leurs attentes.

Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué?

Saints Row IV comporte une multitude de défis et actions différentes. Il en résulte que les contrôles ne sont pas toujours aussi intuitifs qu’ils ne devraient l'être. Je ne parle pas seulement des 2 jouabilités différentes - marche à pied ou conduite d'un véhicule - mais aussi de l’usage des super-pouvoirs, du pilotage des vaisseaux extraterrestres, des missions qui changent radicalement des aventures normales, etc. Le jeu veut en mettre plein la vue à tout moment, et c’est réussi… Mais cela n'arrange clairement pas les choses côté maniabilité.

Audacieux et décalé

Saints Row ne s’est jamais distingué par ses qualités graphiques. L'aspect graphique du jeu n’a toujours été qu’un prétexte pour introduire le reste du contenu. Ses lacunes lui confèrent toutefois un aspect visuel audacieux et très décalé. Et les super-pouvoirs y sont pour beaucoup dans cette réussite.

On ne parle pas seulement de la vitesse à laquelle vous pouvez explorer le monde grâce à la vitesse supersonique, aux sauts périlleux, à la capacité de voler (ou presque)… Tout a été conçu pour conférer de la puissance au personnage, c’est vrai, mais c'est aussi pour vous impressionner avec tout ce qui apparaît à l’écran.

La bande-son est en anglais avec des sous-titres, mais il peut arriver de rater quelques dialogues au milieu d’une scène d’action particulièrement prenante. Le reste des effets spéciaux et de la musique sont du même niveau que les autres Saints Row.

Notre avis

Pour être honnête, nous nous attendions à plus de nouveautés avec ce nouvel opus. Si l'on met les super-pouvoirs, quelques armes et quelques missions de côté, on se rend compte que le jeu est assez similaire à ce qui plait tant aux fans de la série. Faut-il pour autant bouder son plaisir et déprécier Saints Row IV? Non. Le jeu est suffisamment amusant pour qu’on y joue, surtout si vous avez un goût prononcé pour les jeux un peu loufoques et parodiques.